Poids et Diamètre

poids-bouleL’embarras du choix

Les boules de pétanque sont généralement proposées dans toute une gamme de poids et diamètres différents offrant alors un choix important. Plus d’une centaine de possibilités (poids / diamètre) sont envisageables afin de s’adapter à toutes les morphologies de main des joueurs…

Mais alors quel poids et quel diamètre choisir pour ses boules de pétanque ? Voici quelques pistes pour vous aiguiller au mieux.

Le poids

Le cahier des charges, déterminé par la FIPJP pour des boules de compétition homologuées, impose un poids de boule compris entre 650 g et 800 g.

En règle générale, les fabricants proposent des poids de boules de 10 en 10 g. Certains modèles peuvent toutefois bénéficier d’une échelle spéciale de 5 en 5 g.

Un poids léger est principalement conseillé pour les tireurs, plus enclin à la fatigue… Cependant, il ne faut viser trop bas car un poids trop léger peut aussi impliquer un manque de précision. La grande majorité des joueurs ne descends pas en dessous de 680 g.

Un poids lourd permettra au pointeur de mieux maîtriser sa boule en particulier sur terrains roulants mais attention également à la fatigue en cas de portées répétées par exemple… La grande majorité des joueurs ne monte pas au dessus de 730 g.

Le poids pourra aussi influencer la réaction de la boule sur le terrain : rebonds, réponses aux effets, réactions aux chocs face aux autres boules, etc.

Le diamètre

Ici, le cahier des charges, pour qu’une boule soit toujours homologuée, exige un diamètre de boule compris entre 70,5 mm et 80 mm.

En règle générale, les fabricants proposent des diamètres de boules de 1 en 1 mm. Là aussi, certains modèles peuvent toutefois bénéficier d’une échelle spéciale de 0.5 en 0.5 mm.

Le pointeur joue plutôt avec des boules de petit diamètre (71 à 74 mm) pour offrir moins de surface au tireur. A l’inverse, ce dernier joue généralement avec des boules de gros diamètre (74 à 78 mm).

Encore une fois, le diamètre pourra également influencer la réaction de la boule sur le terrain. Exemple : une boule plus grosse roulera plus facilement et mieux (trajectoire rectiligne) qu’une plus petite. Par contre, un diamètre plus petit permettra de mieux serrer la boule pour lui donner différents effets.

Conclusion

Tout ceci reste de la théorie, rien ne remplace la pratique. C’est ensuite une question de sensations personnelles, à chaque individu ses préférences. Il suffit de penser au champion belge William Van der Biest et ses 80 mm de 800 g qui ne l’empêchent pas de jouer et tirer à haut niveau.

Ces conseils sont donc donnés à titre indicatif et ne peuvent en aucun cas remplacer vos propres impressions suite à différentes prises en mains et essais vivement recommandés.

Voir aussi

admin